La virtuosité professionnelle en réseau
par Benoit Lardy - Président de Tsar Voyages

En 2013, j’ai eu la chance d’accueillir à Moscou Marc Halevy – philosophe de la complexité. Marc est venu à l’invitation de mon club APM*. Lors de son intervention, Marc nous a présenté son approche des changements du monde. Il nous a exposé « la grande bifurcation » véritable changement de paradigme. Je vous invite à regarder ses conférences dont certaines sont accessibles en ligne. 

Deux enseignements notés lors de cette conférence ont beaucoup inspiré mon quotidien d’entrepreneur et ont eu un impact important sur le mode d’organisation de mon entreprise, Tsar Voyages, ces 7 dernières années :

Premier enseignement : Dans un monde complexe, l’entreprise tend à s’organiser en réseau de petites entités autonomes.

Nous entrons dans un monde de plus en plus complexe. Un système ne peut survivre dans un environnement que si sa complexité intérieure est au moins égale à la complexité de l’environnement extérieur.
La complexité ambiante oblige les entreprises à migrer d’un modèle simple et pyramidal à un modèle complexe en réseau de petites entités autonome et locales. Le réseau offrant bien plus de souplesse, d’agilité, d’intelligence et d’innovation que l’ancien modèle pyramidal. 

Deuxième enseignement : Dans un monde immatériel, l’économie de masse cède sa place à la virtuosité professionnelle.

L’économie industrielle de masse et de prix bas a fait son temps et laisse place à une logique de valeur d’utilité. Fini les investissements matériels et les économies d’échelle! Bienvenue aux investissements immatériels : en intelligence, en compétences et en talents. Cependant, pour les investissements immatériels il n’y a PAS d’économies d’échelle : 20 crétins dans une salle ne feront jamais un prix Nobel. Il n’y a dès lors plus besoin d’être de grande taille. Ce qui colle bien avec l’impératif de petites unités autonomes et locales en réseau.

Bienvenue donc à la virtuosité professionnelle en réseau


Tsar Voyages 2020 : Un réseau virtuose ?

Avec près de 90 salariés début 2020, Tsar voyages est une petite entreprise spécialiste du voyage en Russie et dans notre domaine, nous sommes des virtuoses. Notre savoir faire s’exprime par l’organisation parfaite de voyages qui vont d’un simple pique nique au bord du Lac Baïkal à l’organisation du cortège présidentiel pour la venue du Chef de l’Etat.
L’entreprise est organisée en petites unités qui coopèrent en réseau et sont réparties en :

  • Unités géographiques : Paris ; Moscou ; Saint-Pétersbourg

  • Sociétés françaises : TSV France et sociétés russes : Tsar Voyages ; Tsar Group ; Tsar Mice

  • Mode de distribution client : Le voyage en vente directe, le voyage en vente plateforme, les ventes locales, le voyage en BtoB, le Mice ; boutique en ligne d’expériences  

  • Lignes de produit : Transsibérien, Croisières fluviales, Voyages individuels, Voyages de groupe, voyages d’affaires.

  • Service : Marketing digital, comptabilité ; visas

  • Destinations : Moscou, Anneau d’Or, Saint-Pétersbourg, Carélie, Sibérie, Baïkal...

  • Marchés : Francophone, Germanophone, Italophone, Hispanophone, Anglophone

  • Projets d’envergure : Rallye Moscou Pékin, Coupe du monde de football...


Une hiérarchie existe et on peut bien sur identifier un Directeur pour chaque bureau ou chaque société mais il est quasiment impossible de dessiner un organigramme complet de l’équipe car les talents sont répartis en petites unités autonomes et locales qui collaborent entre elle en mode réseau.

La collaboration en réseau suppose par définition un niveau de coopération FORT et une hiérarchie FAIBLE.

Enlevez la coopération vous obtiendrez LE MARCHE
Ajoutez la hiérarchie vous obtiendrez UN CLAN
Enlevez la coopération et ajoutez une hiérarchie vous obtiendrez LA BUREAUCRATIE voire une DICTATURE

Une entreprise qui fonctionne en réseau non hiérarchique et à forte coopération permet de complètement s’affranchir du carcan des organigrammes, des budgets et des reportings. Elle laisse une place centrale au développement personnel des salariés qui le souhaitent, à l’initiative, aux projets lancés dans l’enthousiasme avec un réel droit à l’erreur.

Pour faire fonctionner le réseau le chef d’entreprise doit etre le garant de 8 principes de travail simples (extrait issu d’un extraclub Apm du même Marc Halevy que vous pouvez consulter ici https://www.youtube.com/watch?v=zV61ytSgQxI ) :

  • Principe d’Autonomie : chaque entité doit être autonome (ce qui ne veut pas dire indépendante)

  • Principe d’Identité: le vécu du réseau doit etre partagé ce qui rend necessaire une communication interne et une transparence exigeante

  • Principe de Subsidiarité : un problème est résolu où il se pose par ceux à qui il se pose. Et fonctionne en Bottom-up. Le management est un management par exception et pas par directive.

  • Principe de Solidarité : je dois pouvoir avoir accès aux savoir faire des autres

  • Principe de Fractalité : tel le feuillage d’un arbre, l’entreprise en réseau maximise ses connexions avec le monde extérieur

  • Principe de gouvernance : Ceux qui détiennent le pouvoir sont ceux qui font autorité et sont les porteurs de l’enthousiasme par rapport au projet collectif

  • Principe de prolifération: Chaque entité essaime

  • Principe Protecteur : Chaque entité se sent responsable de la protection de la valeur du tout

Mettre en pratique ces principes se traduit au quotidien ; en voici 3 applications concrètes :

L’exigence de transparence:

Les rémunérations y sont assumées et justes. Y compris la rémunération du dirigeant (pour son travail) et de l’actionnaire (pour son placement). Elle suppose une juste répartition des bénéfices en fonction du marché du travail local, du développement des compétences personnelles de chaque collaborateur et une juste rémuneration des actionnaires en fonction de la valeur patrimoniale de l’entreprise.
Chez Tsar Voyages Russie, la grille des salaire n’est pas secrète et en fonction des saisons, les primes sont (ou plutot étaient) un 13e voire un 14e mois de salaire selon le résultat de l’entreprise.

Des projets plus que des budgets :

Depuis 15 ans, je n’ai jamais consacré plus d’une journée par an à faire des budgets. Bien malin ceux qui s’essayent à décliner un tableau de résultats sur un an alors que même le cours du rouble de demain est une inconnue.
L’argent dans l’entreprise est une conséquence de l’activité. Il est abondant, capitalisé, puis réinvesti. Il sert à développer des projets qui doivent assurer la pérennité de l’entreprise. Au fil du temps, les projets se sont succedés en total autofinancement : 2010, ouverture de l’agence à Paris ; 2013, ouverture à Saint Pétersbourg. Site des croisières, site des trains. Développement des outils internes de devisage, projet de boutique en ligne, ouverture des marchés étrangers, ouverture du département MICE, etc.

Maximiser ses connexions avec le monde extérieur :

A Moscou, l’intégration de Tsar Voyages dans un écosystème franco-russe fut à la fois naturelle et volontaire. L’opportunité de créer un Hub d’entreprises françaises autour de la Chambre de Commerce et d’Industrie France Russie s’est présentée en 2013 et a aboutit à la création du Carré France www.carre-france.com . Les espace de réunions de l’agence mis à disposition du monde associatif pour des conférences, des expositions photos, des réunions associatives ont permis d’ancrer Tsar Voyages dans un écosystème vivant et dynamique.

Dans l’écosystème des réceptifs, le réseau Togezer s’est d’ores et déja imposé comme LE réseau d’avenir dynamique, créatif et inspirant et c’est pour cela que Tsar Voyages s’y sent si bien!


2020 Adaptation du réseau interne pour traverser la crise...

La période de grands changements que nous traversons montre que pour s’adapter, réduire nos charges, il est plus aisé d’alléger le réseau que de retirer les briques d’une pyramide hiérarchique. Le réseau est plus résilient. Il se détend mais ne s’effondre pas. En décembre 2020, plus de 20 salariés ont dû quitter l’entreprise en Russie. Pour autant, l’entreprise ne perd aucune de ses compétences vitales. A chaque situation, une solution est trouvée pour préserver les savoirs faires et les capacités de rebond. De nouveaux modes de collaboration se mettent en place. Télétravail, temps partiel, commissionnement…

Un employé qui quitte son poste de salarié ne quitte pas du jour au lendemain tous ses amis et ses collègues. Il reste au sein d’un réseau d’alumni de l’entreprise. Il trouve parfois un travail chez un fournisseur ou un partenaire. Certains sont même devenus nos clients. Chez Tsar Voyages, au fil du temps, notre réseau d’alumni s’est enrichi de plusieurs dizaines de collaborateurs : avec beaucoup d’entre eux, nous gardons des liens personnels forts.

Avec la pandémie, nos petites entités autonome et locales ont fait émerger de nombreux projets créatifs. Création d’une chaine Youtube https://www.youtube.com/user/TSARVOYAGES/featured ; création d’itinéraires de trecking à la journée pour notre clientèle expatriée ; création de l’Association des Amis de Tsar voyages https://www.helloasso.com/associations/les-amis-de-tsar-voyages ou encore organisation de deux salons d’artisanat à Paris et à Moscou permettant à l’entreprise de communiquer et d’exister alors même que les frontières restent fermées. Ces projets créatifs sont autant de solutions aux problèmes que nous devons affronter et permettent surtout de trouver de nouvelles sources de revenu et de garder le contact, précieux, avec nos clients et partenaires.
Parmi la multitude de projets lancés ces 10 derniers mois, on peut certainement déja identifier ceux qui porteront l’entreprise de demain : TsarNature, Tsar Visit, projet des trains ...


... et Mobilisation du réseau externe pour repartir du bon pied

Dans « La vie secrète des arbres », l’ingenieur forestier Peter Wohlleben démontre comment dans l’écosystème forestier, les arbres s’entraident et entretiennent une forme de mémoire commune.
L’entreprise est elle aussi un organisme vivant et connecté à son réseau.


Elle doit pouvoir trouver dans son propre écosystème les moyens de redémarrer. Les partenaires, les clients, les fournisseurs, les alumnis, les clubs de chefs d’entreprises et plus généralement tous les liens tissés au fil du temps par l’entreprise et plus particulierement par son dirigeant peuvent concourir au redémarrage.

La pandémie a sérieusement atteint les réserves financières accumulées au fil des ans. Le redémarrage de l’activité va nécessiter de nouveaux apports en capitaux. Chez Tsar Voyages, on sait que pour repartir du bon pied, c’est toute la force du réseau qui devra etre mobilisée. Et l’on verra bien si le nouveau paradigme de Marc Halevy s’inscrit durablement dans la réalité de notre nouveau monde.


*APM Association pour le Progrès du Management www.apm.fr Club de chefs d’entreprises

Benoit Lardy
Fondateur de Tsar Voyages
Après avoir travaillé dans la grande distribution puis dans le consulting, Benoît ouvre
avec son épouse en 2004 une agence de voyage en Russie pour les francophones, l’une des premières à l’époque. 15 ans après et avec plus de 10 000 voyageurs par an, Tsar Voyages s’est imposée comme l’agence incontournable pour tout séjour dans le plus grand pays du monde.
Email : blardy@tsarvoyages.com 
Sign in to leave a comment