Dites à l'avenir que nous arrivons.
par Thomas Loubert - Togezer
                                                          

Pour écrire cet édito, je me suis amusé à relire les articles de prospective que l’on avait publié dans les derniers numéros du Yakafokon.

Et vous savez quoi ? C’est étonnant comme la pandémie rend encore plus plausibles ces visions ( relire la vision de Samy d’Evaneos / relire la vision de William de Zuzulu Travel )


Nous avons tous vécu cette année comme une accélération vers une transition, les données changent tout le temps, tout s’est accéléré. En janvier 2020, nous étions tous à la tête d’entreprises à succès. Dix mois plus tard, nous avions tout perdu (ou presque).

En janvier 2020, nous étions tous des entrepreneurs confiants dans la trajectoire de nos carrières professionnelles. Dix mois plus tard, certains ont changé de vie et d’autres doutent sur la voie à prendre.

En janvier 2020, nous pensions avoir le temps de nous organiser face aux conséquences du réchauffement climatique. Dix mois plus tard, nous savons qu’il faut agir maintenant.


Cinq années en une, c’est ce que nous avons tous vécu et ressenti.

Nous avons travaillé comme des fous pour ne rien gagner, pour sauver ce qui pouvait l'être et (re)penser l’avenir.


Dans ce tourbillon émotionnel, je vais être sincère avec vous, je ressens parfois de l’excitation, de l’enthousiasme. Je ne souhaite ici choquer personne mais être le plus sincère possible.

C’est peut être mon côté optimiste ou ma naïveté qui parle mais c’est vrai. 

Finalement, peu de générations dans l’histoire de l’humanité ont eu l’opportunité de changer le monde pour de vrai et de manière globale. Nous sommes celle qui le peut !

Si l’on regarde à court terme, il est difficile, voire impossible d’y déceler quelque élément positif. Mais si on élargit notre réflexion et que l’on essaye d’avoir une vision à long terme alors tout semble possible.


“L'avenir est quelque chose qui se surmonte. On ne subit pas l'avenir, on le fait.”

Georges Bernanos


Je vais prendre un exemple concret : chez Togezer, cela fait 2 ans que nous tentions de sortir une nouvelle plateforme. Dès le début de la crise, notre développeur nous a lâché.

Je vous passe les détails mais finalement sans budget, en s’ouvrant à toutes les possibilités, nous avons trouvé une solution open source, pas chère et durable.

Ma conclusion : sans cette crise, nous serions encore en train de dépenser beaucoup d’argent pour une plateforme qui n’aurait pas encore vu le jour. Être à poil, ça rend créatif.

 

C’est ce champ des possibles qui m’excite parfois et m’enthousiasme souvent. J’ai la sensation que nous avons, plus qu’une nécessité, un devoir d’essayer d’inventer l’avenir et un monde différent.

Nous devons finalement transformer cette crise en opportunité, en essayant collectivement de réfléchir aux différents scénarios possibles et quel rôle nous souhaitons jouer en tant qu’individu mais aussi en tant qu'entrepreneur.

Nous avons une grande responsabilité face à l’avenir qui se présente.


“Un pessimiste voit la difficulté dans chaque opportunité, un optimiste voit l'opportunité dans chaque difficulté.”

Winston Churchill


Pour cela, nous devons essayer, à notre niveau, de faire de la prospective. 

En voici une définition :

La prospective est une démarche pluridisciplinaire qui aide un individu ou une organisation dans son cheminement, dans son action. Elle l’interpelle quant à son devenir et sa liberté d’action face à son environnement. Elle le rend volontaire et responsable, libre et décidé dans l’accomplissement de ses objectifs. Plus qu’un outil, la prospective est un état d’esprit.”


Chez Togezer, nous avons essayé de faire de la prospective avec nos moyens, nos connaissances, notre réseau (vous) et nos lectures.

Le plan que nous avons dressé pour 2021 est issu de cette démarche et nous souhaitons que le Yakafokon (webzine trimestriel) en devienne le canal de diffusion.


Voici le plan que nous avons dessiné :

Il nous semble que l’avenir des entreprises, des sociétés va vers un monde en “réseau”.

Nous nous réunissons en groupe afin de mutualiser les efforts financiers mais aussi pour mutualiser les réflexions.

Togezer s'engage dans cette direction, nous souhaitons être un réseau dans le réseau.


1 - Réseauter 

Togezer vient de lancer la nouvelle version de sa plateforme que vous pouvez découvrir en cliquant ici.

Nous devenons plus qu’un simple annuaire de réceptifs, nous sommes un réseau de professionnels en route vers notre avenir et passionnés par le Voyage.

Pour cela nous rendons l’accès à notre plateforme et au club Togezer payant pour tous selon deux types d’abonnements que vous pouvez découvrir ici.

Nous ne différencions plus les réceptifs et les agents de voyages - notre réseau s’ouvre à tous les professionnels du voyage.


Grâce à cet outil facilement duplicable, nous lançons une nouvelle plateforme EXPERTS LOCAUX.

Nous croyons fermement que les réceptifs sont plus que des experts spécialistes du voyage, ce sont de vrais experts locaux qui bénéficient souvent d’un réseau, d’une connaissance terrain très riche, à mobiliser pour autre chose qu’organiser un voyage pour des touristes.


Il est indispensable que nous changions de “lunettes” et que nous regardions nos compétences de manière plus large et alors tout devient possible…

Quelques exemples de ce que peuvent faire les réceptifs :

  • relais locaux pour les assurances

  • de l’import / export de produits locaux

  • consultants locaux capables de faire des études de marchés

  • fixeurs, drôneurs, photographes, enquêteurs, rédacteurs, preneurs de son, aidants aux démarches administratives (autorisations de filmer) pour les sociétés de production multimédia.


Au final, il s’agit de proposer les compétences d’experts locaux à tous ceux qui auraient, sinon, besoin d’envoyer quelqu’un sur place en avion…


Nous avons choisi de commencer par répondre aux besoins des boites de prod ou groupes de presse.


Notre plan est simple :

  • nous montons une plateforme avec les réceptifs intéressés pour y participer et nous y présentons leur profil : compétences, expériences, ressources, offres de services, pédigrée de ces experts locaux du bout du monde.

  • nous assurons la promotion de la plateforme auprès des professionnels audio-visuels dans plusieurs pays d’Europe. Nous ne prendrons aucune commission sur les éventuels contrats.

  • les 6 premiers mois sont gratuits (nous assumons le risque financier puis, si c’est un succès, abonnement de 100 €/mois ou 50€ pour les abonnés Premium).


Puis nous réfléchirons à d’autres plateformes ou d’autres services types : stock-shots du bout du monde, organisation de sorties pour les équipes de tournage, logistique cinéma,...


L’idée directrice de notre réflexion, c’est que nous devons “faire” comme si le tourisme n’allait pas reprendre ou trop tard et donc trouver une autre utilité au réceptif et un moyen de monétiser son expérience locale rare et sa fonction multi-culturelle. 

Dit autrement, notre plan B, c’est répondre à la question suivante :

Quelle est la valeur ajoutée d’un réseau mondial d’experts locaux ? (qui dans le monde d’Hier, ne vendaient que des voyages)

...Nous allons commencer par explorer cette piste de PLATEFORME au service des médias.


Nous ne choisissons pas cette option par hasard ! 

Comme vous le savez, nous sommes aussi associés de Terra Group. Depuis toujours, nous avons travaillé avec des sociétés de production : https://www.terra-group.com/incentive-productions/audiovisuel

Nous connaissons cette partie du métier.

Aussi, nous avons dans notre réseau, des journalistes, des pros de l’audiovisuel qui nous poussent dans ce sens. Bref, tout est aligné pour le faire.


           2 - Formation & réflexions 

Nous lançons dès le 28 janvier un parcours de formation dédié aux Transitions (Anthropocène vers x, transitions numériques, transitions sociales, transitions économiques, Homo sapiens vers l’Homo “augmenté”, mutation de l’industrie du tourisme, développement vs durable, low tech vs high tech, local vs global)

L’objectif est de vous faire acquérir des connaissances afin de mieux vous préparer aux enjeux de demain.

Voir l’article de Fabrice sur ce sujet.

Inscriptions ici.


Chaque session de formation sera suivie d'un forum, ou “atelier collaboratif” afin de réfléchir ensemble sur un thème précis, souvent en lien avec la formation du jour ou l’actualité.

Inscriptions ici.


           3 - Évènements
L’une de nos forces est notre capacité à mutualiser et développer la promotion de nos membres à moindre coût.
Nous avons organisé le Grand Bazar, notre premier salon digital en octobre et nous en organiserons d’autres dans les prochains mois.

Si la pandémie le permet, nous avons prévu de relancer nos caravanes et les petits-déjs.

Et si la pandémie ne le permet pas, nous envisageons une grande caravane de plusieurs semaines en Europe, seuls, à la rencontre des TO, agences et réceptifs régionaux.


Nous pensons qu’il est possible de se réinventer ensemble et qu’il est nécessaire d'être plusieurs pour libérer les imaginaires et inventer le futur.


“L'avenir n'appartient à personne. Il n'y a pas de précurseurs, il n'existe que des retardataires”

Jean Cocteau

Sign in to leave a comment